dimanche 2 mars 2014

Treize raisons de Jay Asher




   Résumé :  
« Je sais que tu n'avais pas l'intention de me blesser. En fait, la plupart d'entre vous qui m'écoutez n'avez sans doute pas la moindre idée de ce que vous faisiez... de ce 
que vous me faisiez, à moi. »


Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D'abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C'est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...




J'ai de suite été attirée par ces mots sur la couverture :
 "Elle est morte. Pour treize raisons. Tu es l'une d'elles."

L'histoire oscille entre Hannah qui s'est enregistré sur cassettes et qui livre ceux et celles qui l'ont poussé à se suicider et Clay, l'un de ceux qui est sur la liste. 
Le suicide d'Hannah est un effet boule de neige, comme elle l'appelle elle-même, un enchaînement de petites choses accumulés qui ont fait déborder le vase. Elle attendait qu'on lui tende la main, qu'on voit qu'elle n'allait pas bien et qu'elle avait besoin d'aide, d'écoute mais personne n'a su ou alors au mauvais moment...

Mon appréçiation pour ce livre est très ambigüe : j'ai aimé et je n'ai pas aimé ce livre. Est-ce que Hannah n'aurait pas pu elle-même faire quelque chose pour elle plutôt que d'attendre que les autres lui tendent la main ? Pourquoi n'a-t-elle pas parlé à ses parents ? Ou un autre adulte de confiance ? Pourquoi n'a-t-elle pas demandé à changer d'établissement ? J'ai trouvé ça un peu facile de se donner la mort et d'accuser ensuite tout le monde.

Ensuite, je ne comprend pas pourquoi est-ce qu'on a le droit aux pensées de Clay et pas celles des autres accusés ? J'aurai limite préféré qu'il n'y ai que les explications de Hannah sur les raisons de son suicide.

Un livre à découvrir, qui se lit facilement mais selon moi, il manque quelque chose même si je n'arrive pas à mettre le doigt sur quoi...


   Mon avis :