mercredi 5 mars 2014

La Sélection, tome 1 de Kiera Cass



   Résumé :  
35 candidates. 1 couronne. La compétition dleuvie.
Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli.
D
leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes.Mais un jeu de réali pourrait bien changer la donne.
Ell
es sont trente-cinq jeunes filles : l"Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troqueun destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion 'habiter danun palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône.
M
ais pour America Singer, cette sélection relève plutôdu cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspenun soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous lil des caméras...Puis America rencontre le Prince. Et tous les planqu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...Tout jeu comporte des règles.
Et 
les règles sont faites
Pou
r êtrtransgressées.


America est une jeune fille de 17 ans qui fait partie de la caste cinq et elle est amoureuse d'un jeune garçon, Aspen, qui lui, est d'une caste inférieure. Ils vivent donc leur amour en secret. Jusqu'à ce que ce l'héritier du trône, le prince Maxon, ne se cherche une épouse et que la "Sélection" soit annoncée. 
America y participera bon gré mal gré et contre toute attente se verra sélectionnée et sa romance avec Aspen prendre fin.

Dès les premiers chapitres, on fait un peu le rapprochement avec Hunger Games bien que ce livre tire plus dans le romantique (et qu'il ne lui arrive pas à la cheville, il faut le dire !). J'ai beaucoup aimé le personnage d'America, qui a un caractère affirmé, qui sait ce qu'elle veut et fait ce qu'il faut pour l'obtenir. Aspen a l'air de quelqu'un de bien aussi et j'ai regretté que leur histoire prenne fin si brutalement, sans parler de May, la petite soeur de America qui m'a l'air bien vive et pleine de vie.

Un livre qui se lit bien et qu'on n'a pas envie de lâcher une fois commencé. On se prend d'affection pour certaines des sélectionnées et évidemment on en déteste d'autres de toutes ces forces et on espère vite les voir disparaitre de la Sélection.


   Mon avis :