mercredi 2 avril 2014

Piégée de Heather Dixon




   Résumé :  
Azalée avait tout ce qu'elle pourvait désirer : une vie de rêve remplie de bals somptueux, de toilettes sublimes et d'élégants courtisans... jusqu'à ce qu'un deuil vienne tout bouleverser. Désromais prise au piège de son nouveau statut, elle a soif de liberté, comme toutes les jeunes filles de son âge...
Heureusement, le Gardien la comprend; il est piégé lui aussi, enfermé depuis des siècles entre les murs du palais. Il va l'inviter, elle et ses soeurs, à découvrir la forêt d'argent, un lieu magique où elles seront enfin libres de danser toute la nuit.
Chaque soir, Alizée et ses onze soeurs empruntent un passage secret qui les conduit à la forêt enchantée.
Mais cette liberté à un prix et Azalée risque de l'apprendre à ses dépens...



Avant même de découvrir le résumé du roman, j'ai été attirée par la couverture.

Azalée est une jeune princesse en âge d'être mariée. Un bal est d'ailleurs organisé pour qu'elle rencontre des jeunes hommes mais le soir du bal, alors qu'elle s'amuse, sa mère meurt en donnant naissance à sa douzième fille.
Dès lors, le palais se retrouve en deuil : les filles n'ont plus le droit de sortir dans le jardin ni de danser, ce qui va leur être très difficile car elles adorent danser. Et puis un soir, Azalée découvre un passage secret qui la mène dans un endroit où elle pourra reprendre la danse sans craindre que son père ne la découvre.
Mais le Gardien caché dans ses murs ne l'entend pas de cette oreille et petit à petit, il se met à voler des choses et menacer Azalée.

J'ai trouvé le roman bien trop long. Azalée et ses soeurs sont attachantes et j'ai beaucoup aimé Bleuet qui a beaucoup de caractère, ça change des 11 autres qui sont assez maléables. J'ai eu du mal à concevoir que les filles ne soient tristes qu'à peine une semaine et puis hop, elles reprennent une vie normale assez rapidement alors qu'elle vienne de perdre leur maman... Qu'elles ne restent pas endeuillées une année, OK, mais une semaine, à contrario, ça fait un peu court...

Le roi m'a semblé froid et distant. On le sent maladroit avec ses filles, ne sachant pas quoi leur dire ni passer du temps avec. Et en même temps, sur la fin du livre, on sent qu'il est attaché à chacune d'elles et qu'il aimerait leur être plus proche.

Le récit est long, il y a beaucoup de répétitions et si l'idée était bonne, au final le roman devient vite ennuyant. J'avais vraiment hâte d'arriver au point final pour le refermer et passer à autre chose !



   Mon avis :