dimanche 20 avril 2014

Central park de Guillaume Musso




   Résumé :  
Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…

… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.



New York, huit heures du matin.

Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.

Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant...

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?

Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…
J'attendais beaucoup de ce roman car j'ai lu tous les livres de Guillaume Musso sauf "7 ans après que je n'ai jamais réussi à finir tellement l'histoire me semblait abracadabrante.
Et je dois l'avouer : la magie a opéré, je me suis laissé happée par l'histoire même si j'ai eu du mal à rentrer dedans au début, le temps de m'imprégner des personnages et de cette nouvelle histoire de fou.
Il faut vraiment terminer le livre pour comprendre le sens de toute cette histoire et c'est ça qui est bien, Guillaume Musso est vraiment doué pour ça !
J'ai eu du mal à m'attacher à Alice jusqu'à ce qu'on en sache plus sur son passé, là forcément on comprend pourquoi est-ce qu'elle se blinde, pourquoi elle parait si dure.  Mais en fait, ce n'est qu'une carapace.

Gabriel n'est pas facile à cerner : qui est-il ? Qu'elle est la part de vérité dans ce qu'il raconte ? Pourquoi est-il mêlé à cette histoire ? Heureusement, tout nous est révélé à la fin ;-)


    Mon avis :