mardi 6 mai 2014

Un avion sans elle de Michel Bussi



    Résumé :  
Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.

Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.

Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante, jusqu'à ce que les masques tombent.

Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?

Ou bien quelqu'un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ? 



Je me suis laissée porter par l'histoire, jusqu'au bout je me suis demandée : mais alors Lyse-Rose ou Emilie ? Et pourtant, la fin est une évidence. Comment n'y ai-je pas pensé alors que c'est tellement évident.

L'histoire débute dans un café avec Lylie et Marc, deux jeunes de 18 et 20 ans. Lylie est la Libellule du crash d'avion survenue 18 ans plus tôt, la seule rescapée. Elle est à la recherche de son identité parce que peut-être que si durant toutes ces années elle a cru qu'elle était Emilie, en fait, elle est Lyse-Rose ?

On suit Crédule Grand-Duc, le détective privé payé par les grands-parents de Lyse-Rose, dans le journal qu'il tenait afin de rendre compte de ses impressions et de ses avancés ou plutôt non-avancés au sujet de l'affaire. Mais aussi Marc, parce qu'il est censé être le grand frère d'Emilie mais il est persuadé qu'elle n'est pas sa soeur et à juste titre : il est amoureux d'elle. C'est lui qui est le second à lire le journal de Grand-Duc après Lylie, c'est lui qui partira sur la quête de la vérité pour sauver Lylie de ses démons.


Je me suis pris d'affection pour tous les personnages, oui tous sans exception, même Crédule Grand-Duc, même Malvina. Pas jusqu'au bout pour certains bien entendu et d'ailleurs je ne me serai pas attendu à certains revirements de situations, notamment du côté de Crédule Grand-Duc...

L'auteur, Michel Bussi, a construit une intrigue complexe dans laquelle le lecteur est happé, je me suis laissé prendre dans son filet et j'ai été de surprise en surprise, jusqu'au bout !


   Mon avis :