lundi 5 janvier 2015

Un tout petit rien de Camille Anseaume




Résumé :
On n'a ni projets ni même le projet d'en avoir. Le plus gros engagement qu'on ait pris ensemble, c'était de se dire qu'on s'appellerait en fin de semaine. C'était quand même un mardi. On s'aime surtout à l'horizontale, et dans le noir, c'est le seul moment où on n'a plus peur de se faire peur, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l'autre se dise que ça va peut-être un peu vite. C'est beaucoup plus que sexuel, c'est beaucoup moins qu'amoureux. C'est nos culs entre deux chaises, c'est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir.



Camille a un petit-ami qui n'en est pas vraiment un. Ils aiment faire l'amour ensemble, ils passent du bon temps mais ils ne se définissent pas vraiment comme un couple, n'ont peut-être même pas l'intention de passer leur vie ensemble.
Mais voilà que Camille tombe enceinte. Pour son mec, pas question de garder le bébé, il n'en veut pas. Seulement Camille, elle, ne sait pas ce qu'elle veut. Avorter ou faire un bébé toute seule ? Les mois passent et malgré les reproches de sa famille, Camille tient bon et décide de continuer son petit bonhomme de chemin avec ce bébé qu'elle porte. Elle lui écrit et elle note toutes leurs premières fois, un peu comme pour chasser cette envie qu'elle aurait eu un jour de le faire partir, un peu pour chasser le ressentiment des personnes qui l'entourent.


J'ai beaucoup aimé ce roman, la plume de Camille est fluide, touchante. Elle a beaucoup d'humour, notamment pour ce sujet qui ne prête pas toujours à rire et encore moins quand on est entouré de personnes, comme ses proches, qui ne sont pas vraiment heureux de la venue de ce bébé, qui fait retomber sa mère dans ses souvenirs par exemple.

Camille Anseaume a su à travers ce livre faire passer ses émotions. Un roman juste et vrai que je ne regrette pas d'avoir découvert (surtout depuis le temps que j'en entendais parler sur la blogosphère ^^).
Un roman commencé un samedi à 15h et fini le même jour vers 21h. Parce qu'en tant que femme, en tant que mère, on se retrouve dans certaines de ses situations et qu'on a du mal à lâcher ce livre, j'en aurai d'ailleurs voulu plus :P


Mon avis :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !