mardi 7 avril 2015

Lait de tigre de Stéfanie de Velasco




Résumé :
C'est l'histoire de Nini et de Jameelah, deux copines de quatorze ans qui picolent dans les toilettes du lycée, piquent des sweats dans les MAGASINS pour le fun et enfilent des bas résille pour aguicher les passants sur le Ku'Damm. 
C'est l'histoire d'un quartier de Berlin où il n'y a que des tours, un terrain vague et une station de métro désaffectée. Où toutes les nationalités se côtoient, souvent pour le meilleur, parfois pour le pire. 

C'est l'histoire d'un crime commis pour l'honneur et qui va tout détruire. 



C'est l'histoire d'une jeunesse désenchantée qui cherche dans l'alcool, la drogue et le sexe l'étourdissement pour mieux pouvoir affronter la réalité. 
C'est l'histoire d'une AMITIÉ de filles qui, un soir d'été, va voler en éclats...




Nini & Jameelah sont deux collégiennes de 14 ans qui ont grandi toutes deux dans le même quartier populaire de Berlin. Elles sont inséparables sur les bancs de l'école comme à l'extérieur pour fumer, boire, voler et même tailler des pipes aux passants. Le lait de tigre est la boisson qui leur donne des ailes pour faire les 400 coups.

Nini est une jeune fille livrée à elle-même. Ses parents sont séparés et elle vit avec sa mère qui passe son temps à dormir sur le canapé du salon, sa petite soeur Jessi et son beau-père Rainer, chauffeur de taxi et amateur de vidéos porno.
Jameelah et sa mère sont Irakiennes et en attente de papiers pour être naturalisées allemande. Des papiers qui tardent à venir, ce qui inquiète les deux jeunes femmes même si elles ne laissent rien paraître. En attendant, elles font tout pour s'intégrer.

Un soir, alors que Nini et Jameelah sont à l'air de jeux à l'insu de leurs parents, elles vont assister au meurtre d'une de leur amie. Un meurtre qui risque bien de faire voler en éclat l'amitié pourtant solide des jeunes filles. Parce que l'une veut dénoncer le coupable à la police et que l'autre s'y refuse catégoriquement.


Nini est la narratrice de ce roman. Elle a parfois des mots sensés qui la font paraître plus vieille que son âge mais bien souvent, on retrouve la jeune fille de 14 ans désoeuvrée et livrée à elle-même qui traîne un peu trop  dans la rue, sans but.
On recent de l'empathie pour ces jeunes filles en même temps qu'un sentiment de malaise s'installe. Devenir adulte ne se résume pas à une question d'âge mais ce sont les choses qui arrivent qui nous font devenir adulte et Nini et Jameelah vont l'apprendre à leurs dépens.

J'ai beaucoup aimé le fond du sjet de ce livre mais je n'ai pas accroché plus que ça à l'histoire de ces deux jeunes filles dépravées.Elles m'ont touchées par certains côtés et en même temps, je trouve qu'il manque quelque chose au récit pour le rendre plus prenant...

Mon avis :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !