mercredi 15 juillet 2015

Indécent de Colleen Hoover



 Résumé :
Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?


Lorsqu'elle arrive dans le Michigan, Layken n'est pas ravie du tout d'avoir dû quitter le Texas alors que son père est décédé il y a seulement quelques mois d'une crise cardiaque. Mais elle se doit de se montrer forte pour sa mère et son petit frère de 9 ans, Kel.

A peine est-elle arrivée qu'elle rencontre Will, 21 ans, et son petit frère Caulder. Ils vivent tout deux dans la maison face à la sienne. Ce qui n'est pas pour déplaire à Layken puisque Will lui plaît et que la réciproque a l'air vraie.

Seulement, la vie va bientôt reprendre ses droits et mettre des barrière sur le chemin de ces deux jeunes gens. Rien n'est facile et rien ne va leur être facilité...

Layken a vraiment un fort caractère. Ce que j'aime dans les romans de Colleen Hoover, c'est que ses personnages féminins ne sont pas justes des midinettes qui disent oui à tout ce qu'on leur dit, qui pensent non mais qui font le contraire, ses personnages sont vraies, entiers et si ils ont envie de dire merde, ils disent merde, il n'y a pas de demi mesure et Layken ne déroge pas à la règle.
Elle n'a que 18 ans mais je l'ai trouvé très mûre même si évidemment par moment elle tape sa crise, elle pleure, elle part s'enfermer dans sa chambre. Mais malgré tout, je l'ai trouvé très mature, surement à cause de tous ces événements qui lui tombent dessus.

Will est amateur de slam, c'est lors de cet exercice qu'il aime pratiquer qu'il va s'ouvrir, ouvrir son coeur et se découvrir, surtout aux yeux de Layken. Je l'ai trouvé très juste, attachant et on comprend tous les sentiments contraires qui l'habitent.

Les personnages secondaires ont leur importance aussi.
Notamment Kel et Caulder, les frères de Layken et Will qui sont assez marrant mais aussi Eddie, la meilleure-amie de Layken et sa mère.

Certains diront que l'histoire était banale, moi  je n'ai pas trouvé, au contraire. C'est rare de lire un livre avec cette problématique.
Par contre, je n'ai pas compris le titre parce qu'il n'y a rien d'indécent dans ce roman, bien au contraire... C'est le seul bémol à vrai dire.


Mon avis :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !