mardi 20 octobre 2015

Mon fils victime de Happy slapping de Angèle Martin




Résumé :
A 11 ans, Romain est un collégien sans histoires qui débute son année de 5e. Il vit avec sa famille dans une petite ville calme et partage ses journées entre cours, copains et football.
Un jour de novembre, au sein de son établissement scolaire, il est maintenu au sol par une bande d'élèves et roué de coups de pied. La scène sera publiée sur les réseaux sociaux.
Romain et sa famille l'ignorent encore, ce qui s'est déroulé dans la cour de l'école a été sciemment organisé pour en diffuser la vidéo en ligne. Cette pratique cruelle de passage à tabac se nomme le Happy slapping.
Ce témoignage relate le long combat de Romain et de sa mère pour identifier les auteurs de l'agression, interdire la diffusion de la vidéo et mettre des mots sur la violence du traumatisme.



Romain est un collégien sans histoire qui étudie correctement et ne fait pas parler de lui. Pourtant, un jour, alors qu'il est en récréation, une bande de 6ème le tiennent à terre et le roue de coups. Le tout est filmé puis posté sur les réseaux sociaux.

Petit à petit et malgré le soutien et les démarches de ses parents, Romain devient angoissé, il cauchemarde et aller au collège lui demande des efforts surhumains, certains jours ça lui est même impossible.Heureusement, il peut compter sur le soutien sans faille de sa famille qui l'aide à avancer. Sa mère fera des pieds et des mains pour lui faire reconnaître le statut de victime, statut dont Romain a, entre autres, besoin pour avancer.

C'est une lecture difficile, qui prend aux tripes, notamment en tant que parents. Après tout, cet enfant pourrait être le mien. Ou le vôtre. Et cela n'arrive malheureusement pas qu'aux autres...
Il est d'autant plus difficile à lire que cette famille se voit seule contre tous. Seule contre le chef d'établissement qui veut étouffer l'affaire et minimise les faits. Seule contre les amis qui leur conseille de passer à autre chose. Seule contre la justice qui souhaiterait classer l'affaire sans même appréhender les coupables. Seule contre les associations qui brassent de l'air. Seule contre l'Education Nationale qui préfère fermer les yeux...
Aucun soutien dans cette société qui préfère ne rien voir, ne rien entendre, ne rien écouter.


Angèle Martin est très courageuse et déterminé puisqu'elle s'est battue seule contre tous (son mari est en déplacement la semaine) pour que Romain s'épanouisse à nouveau et reprenne confiance en lui.

C'est un livre qui donne à réfléchir sur tous les points de vue : en tant que parents, victime mais aussi coupables.
Un sujet fort et violent qui malheureusement ne me donne pas plus confiance en l'école de mes enfants... J'espère que celui-ci fera réagir dans les foyers mais aussi à plus grande échelle !


Mon avis :  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !