vendredi 16 octobre 2015

Tu tueras le père de Sandrone Dazieri




Résumé :
Non loin de Rome, un homme affolé tente d'arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d'une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l'hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre.
Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s'échapper. Pendant des années, son seul contact avec l'extérieur a été son mystérieux geôlier, qu'il appelle "le Père".
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté...


Dès les premières lignes de ce roman, on est happé dans l'histoire, on sait qu'on ne pourra pas le lâcher tant qu'on n'aura pas vu le point final.

L'auteur nous plonge de suite dans l'horreur du roman : une famille qui pique-nique, le mari qui s'endort et à son réveil sa femme gît décapité tandis que son fils a disparu. Alertée, la police arrive rapidement sur les lieux et en conclu que le père est le meurtrier.
Seulement le commissaire Rovere n'est pas de cet avis et demande au commissaire Colomba Caselli d'enquêter et de convaincre Dante Torre de l'aider alors que celle-ci est en congé suite à un événement traumatisant qu'elle nomme "le Désastre" et lui est un jeune homme replié sur lui-même, phobique, paranoïaque et claustrophobe qui a été séquestré pendant onze ans par un homme qu'il appelle le Père. Le commissaire Rovere est persuadé que Dante Torre leur sera d'une grande aide parce qu'il pense que c'est le Père qui a agit dans la décapitation de cette femme et l'enlèvement de son enfant.

Tout oppose Colomba et Dante et pourtant cette enquête va les rapprocher et c'est ensemble qu'ils vont surmonter l'insurmontable, qu'ils vont devoir affronter leurs peurs et apprendre à se connaître intimement.

Colomba est une jeune femme forte même si "le Désastre" l'a sérieusement amochée. Elle n'a pas sa langue dans sa poche. Dante, lui, nous fait tantôt rire et tantôt il nous exaspère même si après avoir vécu enfermé dans un silo pendant onze ans, on comprend aisément ses phobies et sa peur des lieux clos et du monde qui l'entoure. Mais il est tellement indispensable à l'enquête !

Le livre se décompose en deux parties : 
- l'avant ou on apprend les conditions de captivité de Dante, le passé du Père
- le présent qui nous plonge dans le thriller qu'on suit avec grande attention

Des personnages haut en couleur qu'on veut voir triompher, un roman addictif et plein de rebondissements et malgré une fin rapide, c'est un roman réussi et une collection "La bête noire" que j'ai très envie de compléter et pourtant les polars ne sont pas mes romans préférés mais il y en a qui savent retenir mon attention plus que d'autres et celui-ci est une réussite dans son genre !


Mon avis :  


tous les livres sur Babelio.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !