mardi 22 mars 2016

La villa de Peter Nichols




Résumé :
Sexe, mensonges et Martini...
Bienvenue dans la villa Los Roques !

Après s'être soigneusement évités pendant cinquante ans, deux octogénaires, Lulu Davenport et Gerald Rutledge, se croisent au marché de Cala Marsopa, une petite ville de Majorque. Une rencontre explosive et... fatale. Autrefois, ils étaient pourtant fous amoureux l'un de l'autre. C'était en 1948. L'année de leur mariage et de leur divorce. Que leur est-il arrivé depuis qui justifie une telle hostilité ?

A rebours de la chronologie, Peter Nichols déroule l'histoire de leur vie passée sous le soleil de la Méditérranée jusqu'à l'événement qui a bouleversé le cours de leur existence - un demi-siècle de désirs insatisfaits et de douloureux malentendus dans un décor caniculaire. On y rencontre la communauté joyeuse et dépravée de la villa Los Roques, petit hôtel tenu par l'envoûtante Lulu, autour de laquelle gravitent producteurs de cinéma, escrocs plus ou moins repentis et autres promoteurs immobiliers. Et on dénoue une autre histoire d'amour contrariée, celle des enfants de Lulu et Gerald. Parce qu'un simple quiproquo peut avoir des répercussions tragiques...



Lulu et Gerald ont été mariés en 1948 mais la même année les voilà qui divorcent. Pourquoi ? Comment ?
On ouvre le livre en 2005 où les deux protagonistes de 80 ans se rencontrent au marché de Cala Marsopa mais rapidement ils se disputent, trébuchent et décèdent.
L'auteur nous embarque alors dans leurs passés mais à rebours du temps : 1995, 1983, 1970, 1966, 1956, 1951, 1948. En même temps que leur histoire d'amour avortée, on découvre celle de leur enfant respectif : Aegina la fille de Gerald et Luc le fils de Lulu.

C'est lors de l'enterrement de leurs parents que Luc et Aegina se retrouvent. Ils ne savent rien des querelles de leurs parents, de ce qui les a liés puis déliés ni pourquoi ils s'en voulaient autant même si ils savent que Lulu ne voulait plus voir Gerald et qu'il n'était pas le bienvenue chez elle.

Les personnages sont nombreux, la chronologie inversée de l'histoire rend parfois la compréhension difficile. L'histoire est intéressante et pourtant je n'ai pas accroché. J'ai vraiment eu du mal à aller au bout de ce livre que j'ai mis des jours et des jours à lire et une fois arrivée au point final, je me suis dit "Tout ça pour ça ?"... J'ai été vraiment déçue de la finalité... Alors que je m'étais prise d'affection pour certains personnages tels Aegina, Luc et Gerald.

Finalement le livre est superficiel et artificiel, l'intrigue ne nous tient pas en haleine et la finalité est décevante. Heureusement il nous reste notre imagination pour se transporter à Majorque et rêver de ses paysages estivaux.


Mon avis :  
  


tous les livres sur Babelio.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !