lundi 4 avril 2016

89 mois de Caroline Michel



 Résumé :
<<J'ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J'en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikéa.>>

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n'a qu'une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une crois sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l'unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer des rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.



Jeanne a 33 ans et son conjoint l'a quitté après 5 ans de relation... Et voilà que Jeanne se met à redouter de ne jamais avoir d'enfants, elle voit son horloge biologique tourner et l'envie se fait plus pressante. Alors même si elle est seule, elle décide de faire un bébé. Evidemment elle pourrait passer par l'insémination mais ça coûte cher et quand on est célibataire, on ne peut pas y avoir recours en France.
Alors contre l'avis de ses amis et de sa famille, Jeanne va décider de faire ça à sa manière. Et sa manière est plutôt dangereuse puisqu'elle décide de provoquer des rencontres et de coucher avec des inconnus ou des moins inconnus pour parvenir à ses fins. Quitte à attraper une MST... Quitte à embrasser le SIDA... Un peu inconsciente la Jeanne... Est-ce que parce qu'elle veut un enfant à tout prix elle doit prendre le risque de tomber gravement malade ?

Ce roman traite d'un sujet qui est plutôt d'actualité bien que pas répandu non plus puisque tabou j'imagine.

Ce roman se lit rapidement et finalement on lit Jeanne comme si elle était à quelques centimètres de nous, en train de nous parler, ce qui est plutôt agréable. Parfois elle s'adresse à son futur bébé, lui parle de ses échecs, de leur avenir, du temps qui passe et de ce que ça serait bien qu'il se décide à venir se loger dans son utérus ^^

Le tout est traité avec beaucoup d'humour et même si on ne partage pas forcément la conception de la vie avec Jeanne (coucher avec des hommes juste pour parvenir à ses fins), ce roman se lit très vite car l'auteure a une plume très fluide et puis il faut se l'avouer, on a envie d'aller jusqu'au bout de ce livre, de savoir si Jeanne sera finalement enceinte et de qui.

Ce n'est pas un coup de coeur mais un livre que j'ai lu quand même avec plaisir, j'ai beaucoup souri et j'ai apprécié la plume de Caroline Michel, auteure du blog ovary.fr


Mon avis :  
  

Je dois dire que le style d’écriture fluide, surprenant, captivant m’a séduite. J’ai peut-être eu du mal parfois car je ne partage pas la conception de l’héroïne pour réussir à atteindre son but. Le coup d’un soir sans protection, sans insouciance, j’ai du mal, j’avoue. Et malgré que je demeure en bémol sur plusieurs points, je me suis surprise à aimer Jeanne. A guetter la fin, à vouloir savoir si la femme deviendrait mère, à l’aimer avec ses doutes, ses peurs, ses interrogations, son amour, ses petites et grandes impressions. - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/avis-lecture-89-mois-de-caroline-michel/#sthash.h1qS4R48.dpuf

Je dois dire que le style d’écriture fluide, surprenant, captivant m’a séduite. J’ai peut-être eu du mal parfois car je ne partage pas la conception de l’héroïne pour réussir à atteindre son but. Le coup d’un soir sans protection, sans insouciance, j’ai du mal, j’avoue. Et malgré que je demeure en bémol sur plusieurs points, je me suis surprise à aimer Jeanne. A guetter la fin, à vouloir savoir si la femme deviendrait mère, à l’aimer avec ses doutes, ses peurs, ses interrogations, son amour, ses petites et grandes impressions. - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/avis-lecture-89-mois-de-caroline-michel/#sthash.h1qS4R48.dpuf
tous les livres sur Babelio.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !