mardi 3 mai 2016

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit de Celeste Ng




 Résumé :
Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l'ignore encore...
Sa mère, Marilyn, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu'elle n'a pas pu accomplir. 
Son père, James, professeur d'université d'origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu'il a hâte de la voir parfaitement intégrée sur le campus.
Mais le corps de Lydia gît au fond d'un lac.
Accident, meurtre, suicide ? Lorsque l'adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés.


James, d'origine chinoise, se sent différent des autres avec ses yeux bridés et son teint plus coloré que celui de ses camarades.
Marilyn, quand à elle, rêve de devenir une femme à l'opposé de sa mère : elle veut être active et surtout pas être une femme au foyer. Elle a toujours rêvé d'être médecin.

James et Marilyn sont mariés et ils mettent leur rêve dans leur fille, Lydia, laissant de côté leurs deux autres enfants : Nathan et Hannah. 
Marilyn espère que Lydia deviendra un brillant médecin  et elle la pousse à suivre cette voie, elle la fait travailler dur pour qu'elle excelle, ne se demandant à aucun moment si c'est ce que souhaite réellement sa fille.
James était un enfant effacé, tenant de se faire oublier de tous en même temps qu'il aurait voulu rentrer dans un moule et ressembler physiquement à ses camarades, leur paraître banal. Il pense que sa fille sera forte et populaire, qu'elle ne se laissera pas marcher sur les pieds, qu'elle fera honneur à la famille en affrontant le monde et en le mettant à ses pieds plutôt qu'en étant soumise aux autres comme lui a pu l'être enfant et adolescent.

Seulement, ils placent la barre haute et plus le temps passe, moins Lydia s'en sort scolairement parlant. Mais comment en parler à ses parents ? Peut-elle seulement les décevoir ? Que penseront-ils d'elle ?

James et Marilyn croient Lydia populaire, pleine d'amies, en réussite scolaire alors qu'en fait la jeune fille est aussi solitaire que l'était son père, que plus les années passent et moins elle comprend ses cours, ceux que sa mère a si soigneusement choisi pour elle... Et il y a Nath, ce grand frère qui bientôt partira à l'université et la laissera seule aux mains de ses parents, exigeants toujours plus d'elle. Elle tient parce qu'il est là, parce qu'il affronte tout ça avec elle, qu'il est compatissant et elle ne s'imagine pas le voir partir...

C'est un roman vraiment addictif qu'on ouvre et qu'on a du mal à poser tant qu'on ne l'a pas terminé. Parce qu'on veut connaître le coupable, parce que l'auteure sait nous entraîner dans le tourbillon de cette famille finalement banale au possible.Ici il n'y a pas de chichis, rien que des personnages qui pourraient être vous et moi ou les voisins. Une histoire qui doit se vivre au quotidien pour des milliers de jeunes...



Mon avis :  
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !