dimanche 10 juillet 2016

Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley




   Résumé :
Les filles sont faites pour se marier… 
Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… 
Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… 
Linda ne doit pas aimer Sarah. 
Rien que des mensonges? 1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent — parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté. 
C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer — parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours…


Ce livre aborde deux sujets très sensible : la ségrégation et l'homosexualité.

1959, en Viginie. Sarah Dunbar était scolarisé dans un lycée réservé aux Noirs mais voilà qu'en milieu d'année elle va faire son entrée dans un lycée de Blancs uniquement, avec quelques-uns de ses amis. Mais cette mixité est très mal vécue par les Blancs qui vont leur en faire voir de toutes les couleurs : insultes, crachats, coups, rires, messes basses, coups bas, ... Le racisme est omniprésent et personne ne souhaite les aborder, que ce soit les professeurs ou les élèves. Mais Sarah, sa petite soeur Ruth et leurs amis tiennent le coup et continuent de venir étudier la tête haute même si au fond d'eux ils ont peur et en ont marre d'être traités de cette manière.

Dans ce lycée, il y a une jeune fille qui tape particulièrement sur les nerfs de Sarah : Linda Hairston. Elle est populaire et de par ses paroles elle met en rogne Sarah tout en l'attirant, aussi bizarre que cela puisse paraître.
Mais Linda va se révéler être plus intelligente que les autres au fil des jours, elle va commencer à réfléchir par elle-même plutôt que d'écouter ce qui se dit à gauche et à droite et se rendre compte que les Noirs devraient avoir autant de droit que les Blancs, qu'ils devraient être traités de la même manière.

Le livre se lit en plusieurs parties et tantôt on est dans la peau de Sarah, tantôt on se retrouve dans celle de Linda. Ca nous permet d'avoir le point de vue de chacune, de mieux comprendre ce qu'elles ressentent, l'une en tant que blanche et l'autre en tant que noire. De voir l'évolution de Linda.

C'est un livre très difficile à lâcher une fois qu'on l'a commencé. J'ai parfois eu honte d'être Blanche et je suis bien heureuse de ne pas être une américaine des années 60... Quand je pense que j'aurai pu être l'une de ses Blancs... Ca me fait mal au coeur...


Mon avis :  
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !