samedi 1 octobre 2016

J'étais braqueur de banque... Aujourd'hui je suis un homme de Mohamed Dja Daouadji




Résumé :
Dès 16 ans, dans la tristement célèbre cité Balzac à Vitry-sur-Seine, où se côtoient braqueurs, receleurs et gros dealers, Mohamed Dja-daouadji commence une « carrière » de délinquant, avant de devenir, à 18 ans, un braqueur de banques. Il réussira plusieurs attaques à main armée et croisera les plus grands noms du milieu, notamment un certain Antonio Ferrara, dit « Nino », qui n'est pas encore connu dans les années 90. Mohamed l'initie alors et le forme aux braquos avant que leurs chemins ne se séparent en prison. Mohamed, lui, ne s'enfuira pas et purgera sa peine. Condamné à dix ans de prison, il en passera huit derrière les barreaux. À sa sortie, la réinsertion est douloureuse, et il sombre dans l'alcoolisme avant de se reconstruire.
Aujourd'hui Mohamed a 45 ans et, avec ce livre témoignage, il veut raconter son parcours pour donner à réfléchir, dit-il, « à tous ces jeunes qui sont en train de gâcher leur vie », partager son histoire pour les dissuader de commettre les mêmes erreurs.


Mohamed vit une enfance heureuse auprès de ses parents et de ses 3 jeunes frères jusqu'au jour où ses parents se séparent, divorcent. Son cocon familial vole en éclat et avec lui les soucis d'argent. Il devient donc évident pour Mohamed qu'il faut qu'il aide sa mère et pour ça il sombre dans la délinquance allant jusqu'à braquer des banques, ce qui lui rapporte beaucoup d'argent en très peu de temps.

C'est un témoignage vraiment intéressant à lire, surtout que Mohamed ne se pose en victime à aucun moment, il est conscient de ses erreurs et s'en repent. Il est conscient d'avoir été loin et à aucun moment il ne remet en cause sa peine de prison ni ce qui a pu lui arriver. L'argent facile lui a fait flamber les doigts, il en a bien profité mais il se rend compte aujourd'hui du mal qu'il a pu faire à sa famille proche.

C'est un témoignage qui se lit très vite et que j'ai pris plaisir à découvrir, d'autant que Mohamed veut démontrer par celui-ci que la délinquance ne mènera nul part les jeunes d'aujourd'hui, il ne fait pas l'apologie du terrorisme, au contraire et il aimerait pouvoir témoigner auprès de jeunes des cités pour leur faire savoir qu'ils peuvent s'en sortir autrement qu'en volant, tuant, etc... Leur montrer l'envers du décor.

Un témoignage utile et instructif par les temps qui courent...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !