mardi 18 octobre 2016

La vieille dame qui avait vécu dans les nuages de Maggie Leffler





Résumé :
A 87 ans, Mary Browning sent que le temps est venu pour elle de raconter son histoire et les secrets qu’elle garde enfouis depuis de si longues années. En fait, depuis le jour où un parachutiste est tombé dans le jardin de ses parents, faisant éclore son rêve : devenir aviatrice. Cette passion, Mary l’a vécue intensément, à chaque seconde de sa vie. Mais, en retour, elle a payé le prix fort, allant jusqu’à renier ses origines juives et sa famille pour suivre son destin.
A qui confier et transmettre le récit de ce qui fut à la fois son feu sacré et sa grande faute ? La réponse arrive en la personne d’une très jeune fille. En elle, Mary croit retrouver les traits de Sarah, sa sœur adorée qu’elle a dû abandonner. Un signe du destin qui marque le début d’une amitié aussi belle qu’improbable, faite de confidences et de récits extraordinaires jusqu’à l’émouvante révélation finale...



Lorsque Elyse, 15 ans, débarque  dans la salle de réunion de la bibliothèque Carnegie, Mary, 87 ans, en est troublé. Elle croit voir sa soeur disparue en la jeune fille.
Toutes deux font parti d'un atelier d'écriture commposé seulement de personnes âgées hormis la jeune Elyse.

L'auteure nous propose un récit à deux voix : tantôt dans le personnage d'Elyse, cette adolescente en proie à des soucis de son âge tel l'amour mais aussi avec des soucis familiaux, qui ne sont que secondaires; tantôt dans le personnage de Mary Browning, ancienne pilote américaine durant la Seconde Guerre Mondiale, qui nous conte ses souvenirs de jeunesse, son renoncement à ses origines juives pour vivre ses rêves mais aussi à sa famille qui n'a pas compris ses choix et ses ambitions.
Les personnages nous font donc vivre tantôt dans le présent, tantôt dans le passé.

Le sujet des femmes aviatrices pendant la Seconde Guerre Mondiale est abordé avec justesse même si on ne peut s'empêcher de constater que Mary Browning n'a vraiment pas de chance pour l'époque : c'est une femme, elle est juive et elle a choisi d'être pilote.

On accroche vraiment aisément à la plume de l'auteure, on n'a aucun mal à s'identifier aux différents personnages, même à celui de Mary qui reste pétillante et pleine de vivacité malgré son âge.

C'est un roman qu'on prend plaisir à lire, qui rend un bel hommage aux femmes pilotes américaines de la Seconde Guerre Mondiale et qui nous dévoile une partie de l'Histoire que peu connaissent.



Mon avis :  
  
 

2 commentaires:

  1. J'ai vraiment aimé ce livre et surtout Mary qui est un personnage vraiment touchant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé ce livre aussi :) Tous les personnages sont attachants :)

      Supprimer

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !