vendredi 16 décembre 2016

Pourvu que ça brûle de Caryl Ferey





 Résumé :
De la Nouvelle-Zélande à l'Australie en passant par l'Indonésie, la Jordanie, le Chili ou les Etats-Unis, un carnet de route très rock, l'autoportrait en noir et blanc de l'auteur de Zulu, Mapuche et Condor, Caryl Férey, chantre du thriller engagé, avec qui la réalité devient fiction survoltée. 



Avec Pourvu que ça brûle, l'auteur nous fait voir du pays : Amérique, Chili, Pérou, Afrique du Sud, ... autant de destinations qui vont l'inspirer pour écrire ses livres, tout autant que ses amis et les personnes rencontrées sur son chemin à qui il donne des surnoms plutôt surprenants et intrigants.

Cet ouvrage n'est pas un roman, c'est un autoportrait de l'auteur, un tour du monde du façonnage de ses thrillers, de ses inspirations. Grâce à lui, on sait comment Caryl Ferry trouve la trame pour écrire ses livres, ce qui l'inspire pour mettre en scène ses histoires et ses personnages.

J'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai trouvé l'auteur plutôt torturé, les références historiques intéressantes et moi qui ne le connaissais pas et qui n'ai encore lu aucun de ses romans, il m'a donné très envie de les découvrir dans les semaines à venir.

L'auteur est un aventurier accompli qui a besoin de voyager dans les pays de ses protagonistes pour leur donner vie et avec cet ouvrage il nous fait voyager avec lui.

Un autoportrait qui se laisse lire et qui invite au voyage !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !