mardi 3 janvier 2017

Le parfum de l'hellébore de Cathy Bonidan




Résumé :
Anne a été envoyée à Paris pour travailler dans le centre psychiatrique que dirige son oncle. Au début des années soixante, les traitements en sont encore à leurs balbutiements. Anne observe le comportement étrange d’un jeune garçon de 11 ans, Gilles, que tout le monde surnomme "le débile". Elle envoie ses impressions à sa meilleure amie au travers de lettres clandestines. Pourquoi leur correspondance est-elle interdite ? Et pourquoi Anne a-t-elle été forcée de s'éloigner des siens ?

Au centre, elle fait la rencontre d’une jeune anorexique, Béatrice, avec qui elle se lie d’amitié. Ensemble, elles remarquent ce que tout le monde semble ignorer : auprès du jardinier de l’hôpital, Gilles, qui est en réalité atteint d'autisme, cesse ses crises. Il prononce même ses premiers mots. Mais le monde psychiatrique en décidera autrement.

Des années plus tard, Sophie, étudiante en psychologie, tombe sur le journal de Béatrice et n'aura de cesse que de comprendre ce qui est arrivé à chacun. Pourquoi le journal de Béatrice s'arrête-t-il brutalement l'été de ses quatorze ans ? Qu'est devenu Gilles ? Anne et le jardinier parviendront-ils à sauver les deux enfants ?


Cet roman contient deux parties.

Dans la première, on y fait la connaissance d'Anne, une jeune fille envoyée à Paris, chez un oncle et une tante, après avoir commis un méfait qui contraint sa mère à l'éloigner du cocon familial. Son oncle est le directeur d'un centre psychiatrique. Anne devra le suivre pour effectuer diverses tâches au sein de cet établissement, notamment classer les dossiers des différents patients.
Dans le même temps, elle correspond avec sa meilleure-amie Lizzie, a lieu alors un récit épistolaire dans lequel Anne s'épanche sur les malades du centre, notamment Gilles, le jeune autiste de 11 ans que personne ne peut approcher ou encore Béatrice, anorexique mentale, qui tient un journal intime et nous fait part de son ressenti quand à sa vie au centre.

Dans la seconde partie, nous découvrons Sophie, une étudiante solitaire de 28 ans qui doit écrire une thèse sur l'évolution des conditions de vie dans les hôpitaux psychiatriques de l'après-guerre à la fin des années 60. Ses recherches vont tout doucement l'amener au centre Felrat. Elle sera aidé de Mathieu et Gabriel, 2 frères effectuant des travaux dans l'établissement à l'abandon.
Très vite les recherches de Sophie vont l'amener à découvrir le journal intime de Béatrice. Elle va alors orienter sa thèse sur la vie quotidienne des adolescents internés en psychiatrie de 1950 à 1965. Ses recherches l'amèneront à découvrir ce que sont devenus les différents protagonistes que sont Anne, Béatrice, Gilles, Lizzie, ...


C'est un livre joliment écrit, qui évoque certaines maladies dont l'anorexie mentale et l'autisme. Deux sujets traités avec justesse et émotions autour d'une histoire qui nous transporte. Je ne pouvais rêver mieux comme première lecture pour entamer l'année que celle-ci, qui nous transmet des valeurs d'écoute, de partage et d'amitié.


Mon avis :  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !