jeudi 23 mars 2017

La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan






Résumé :
Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise.
Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille et ses secrets.
1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin.
Eté 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira.
Deux été séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?

Mon avis : 
Will et Alice sont 2 enfants recueillis par Evelyn et Joe, des fermiers aisés vivant en Cornouailles, dans une ferme isolée, afin d'être protégé des ravages de la guerre et de donner un coup de main pour les différentes tâches que requiert le lieu. Ils vivent auprès de Maggie, la fille des fermiers, qui deviendra très vite leur très grande amie et même bien plus pour Will.
Mais un beau jour, voilà ces 3 protagonistes séparés après qu'un incident se soit produit, changeant la vie de chacun à jamais.

70 ans plus tard, nous revoilà dans cette ferme, transformée pour moitié en gîte où vit toujours Maggie avec sa fille Judith et son petit-fils, Tom. Bientôt ils seront rejoins par Lucy, la fille de Judith, trompée par son mari et venant de mettre en danger la vie d'un petit prématuré dont elle à la charge dans l'hôpital où elle travaille en tant qu'infirmière. Elle veut prendre le temps de réfléchir à son avenir, prendre le temps de remettre en question son mariage et son métier. Mais en arrivant à la ferme, lieu de son enfance, elle ne s'attendait pas à ce que des secrets bien enfouis surgissent.


L'auteure nous fait jongler entre les deux époques , alliant passé et présent pour nous offrir les tourments des différentes générations de cette famille fermière. A aucun moment on ne se perd entre les deux époques qu'on découvre avec la même ferveur, ayant envie de savoir très rapidement les secrets de Maggie, Will et Alice et dans le même temps voulant rester dans le présent pour savoir comment ces secrets vont être révélés et si 70 ans plus tard ils pourront être réparés.

On entre rapidement dans le récit grâce à la plume de l'auteure qui se veut douce et qui nous transmet tellement d'émotions.
On s'attache beaucoup aux personnages.
Maggie qui m'a paru revêche au premier abord se révèle finalement une jeune femme mature et pleine de bon sens, agréable et joviale.
Will est un garçon plutôt réservé et séduisant qui met la main à la pâte sans rechigner, il est travailleur.
Alice, sa petite soeur, est une jeune fille discrète, peureuse et suiveuse.
Lucy, quand à elle, se révèle une jeune femme perdue mais en même temps une battante qui ne baisse pas les bras.


Ce roman nous transporte au coeur des Cornouailles dès les premières lignes, on découvre une histoire marquée par la guerre et ses conséquences. Des secrets enfouis prêts à être dévoilés. Et les questions se posent : peut-on tout dévoiler 70 ans après ? Peut-on les réparer ? Et comment vont-ils être perçus ?


C'est un livre qu'on a envie de lire d'une traite et en même temps qu'on lit doucement pour prendre le temps de le savourer et parce qu'on n'a pas envie de quitter les personnages trop vite. Je me suis prise d'affection pour Maggie tout particulièrement.
Ce roman est enivrant et nous transporte littéralement !


💝 😍

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !