lundi 3 avril 2017

Chasseurs de livres de Jennifer Chambliss Bertman







Résumé :
Émily est une passionnée de la Chasse aux livres, un jeu créé par son idole, le célèbre éditeur californien Garrison Griswold. Il s’agit de décrypter des messages codés pour trouver l’emplacement de livres cachés !
Mais lorsqu’elle emménage avec ses parents à San Francisco, patrie de la Chasse aux livres, elle est choquée d’apprendre que M. Griswold a été agressé alors même qu’il allait lancer une nouvelle quête livresque d’une ampleur inédite. À elle et à ses amis de jouer !



 Mon avis :
Emily a une passion : la chasse aux livres. Il s'agit d'un jeu de pistes dans lequel des lecteurs cachent leurs livres dans la nature afin que d'autres lecteurs les trouvent pour les lire et ensuite les cacher eux aussi et ainsi de suite. C'est son éditeur favori, Gary Griswold, qui a mis ce jeu en place.
Lorsqu'elle emménage à San Francisco avec ses parents et son frère aîné, Emily se réjouit de rencontrer Mr Griswold, qui doit présenter son nouveau jeu de piste à la presse. Seulement, il se fait agresser et son état semble inquiétant, mettant en suspens le jeu et Book Scavenger, son site de chasse aux livres.

Ce roman est une véritable chasse au trésor avec des codes à décrypter, des énigmes et pleins de rebondissements !  Les enfants ne s'ennuieront vraiment pas à sa lecture !

Le duo Emily et James est attachant.
Emily est une fille téméraire, courageuse mais peut-être un peu trop livrée à elle-même pour son âge ?
Quand à James, je l'ai trouvé drôle, intelligent et plus pondéré que la jeune fille, ce qui n'est pas une mauvaise chose tant elle est passionnée et prête à presque tout pour arriver à ses fins, les mettant parfois dans des situations compliqués.

C'est un livre que j'ai vraiment apprécié de lire notamment pour tous les messages qu'il fait passer, pour son côté roman policier avec ses énigmes et ses mystères que l'on voudrait résoudre avant que le livre ne nous les révèle. On se prend vraiment au jeu et on a envie de voir Emily et James finir leur chasse et connaître le fin mot de l'histoire.

Quelques illustrations jalonnent le récit et c'est une bonne chose. Ca permet aux enfants de compléter leur imaginaire. Mon fils de 9 ans a apprécié sa lecture, peut-être a-t-il regretté qu'il y ai autant de références littéraires mais cela ne l'a pas empêché de prendre plaisir à lire.

On a hâte de découvrir le tome 2 !


👦👧😀

2 commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec ta chronique, ce roman m'a fait passer un super moment et je suis rassurée de savoir que ton fils de neuf ans a lui aussi apprécié (difficile quand on n'a pas d'enfant de l'âge visé d'être sûre de bien évaluer un roman jeunesse) :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tellement aimé qu'on voudrait déjà tenir le second tome entre nos mains :)

      Supprimer

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !