lundi 30 avril 2018

Le songe de Tarryn Fisher








Helena Conway est une jeune fille réfléchie et honnête qui se destine à être comptable. 
Sa BFF, Della, se sert d'elle pour épancher ses coups de blues. Sa relation avec Neil semble stable, sans passion ni complications. Heureusement qu'elle a un solide sens de l'humour !
Oui mais voilà, dans son rêve, Helena est mariée et amoureuse de son mari... qui n'est pas Neil, mais Kit Isley, le petit copain de Della. Dans ce rêve, elle a changé, elle s'est épanouie, sous le regard positif de Kit. Alors, Helena tombe amoureuse de son rêve jusqu'à vouloir le réaliser. 
Où serait-ce le rêve qui est prémonitoire ?
Sa vie bascule. Chaque événement la rapproche de Kit, de la situation rêvée, et cela la trouble. Elle se remet en question et s'éloigne peu à peu du modèle de vie qu'elle s'était fixée. Va-t-elle continuer sa relation avec Neil ou oser se lier avec Kit ? Son amitié avec Della est-elle plus importante que ses sentiments amoureux ? Va-t-elle prendre ses décisions à l'aune de son rêve ou continuera-t-elle d'être une bonne amie et une fille proche de ses parents ? 
Va-t-elle faire, comme toujours, ce que l'on attend d'elle, ou décider enfin de sa vie ?



Ce livre a été un vrai coup de coeur pour moi ! Il m'a fait passer par tout un tas d'émotions tels que la tristesse, la colère, le déni et l'agacement.

C'est dingue de ce dire qu'un simple rêve peut changer toute une vie et c'est pourtant ce qui va arriver à Helena lorsqu'elle rêve qu'elle est mariée à Kit Isley et mère de deux enfants, alors qu'il est le petit-ami de sa meilleure-amie Della dans la vie réelle.
Alors que Helena n'avait aucun attrait particulier pour Kit jusqu'alors, elle va petit à petit s'intéresser à lui, le trouver attachant et... en tomber amoureuse.

C'est un roman qui nous met les nerfs en pelote, qui nous fait vibrer et pleurer, ressentir de l'empathie et de l'antipathie. Parce qu'évidemmnt, une fois qu'on a commencé ce roman, il nous parait évident que Helena et Kit doivent être ensemble ! Mais ce n'est pas aussi simple pour nos personnages et les aléas de la vie vont leur mettre des bâtons dans les roues.

Les personnages sont -presque- tous attachants. En tout cas, ils ont chacun leur personnalité, leurs qualités et leurs défauts et c'est ce qui rend aussi cette histoire si addictive. Et finalement, même si la vie s'accorde à les séparer, les voir ne pas se perdre de vue apporte de l'espoir.

La fin aurait mérité d'être un peu plus travaillé, mais ça c'est personnel. J'ai trouvé que ça ne collait pas forcément avec le reste de l'histoire qui nous avait fait passer par des émotions plutôt vives.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !