vendredi 18 mai 2018

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi




Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.



Alors qu'elle vient de se faire licencier, empochant par ailleurs une belle somme d'argent pour l'acceptation de son départ, Anna a 2 choix qui s'offre à elle : rembourser toutes ses dettes et vite se remettre à la recherche d'un emploi afin de ne pas retomber dans une spirale infernale ou partir quelques temps avec ses deux filles qui vont mal.

Le choix est cornélien mais Anna décide de partir avec ses 2 filles en Scandinavie, en camping-car.
A partir de ce moment là, on suit les péripéties de cette famille dont les blessures sont nombreuses.
Chloé, 17ans, est une adolescente comme tant d'autres qui se cherche et qui rêve de trouver l'amour, le vrai, le grand. Parallèlement, elle souffre de l'absence de son père qui l'appelle souvent mais qu'elle n'a pas vu depuis 7 ans.
Lily est une jeune fille de 12 ans qui ne manque pas de bons mots et qui nous fait rire et sourire à de multiples reprises. Elle est le rayon de soleil de ce roman. 
Elle subit la moquerie de ses camarades de classe et notamment des jumelles qui ont décidé d'en faire leur bouc émissaire. Et contrairement à sa soeur, elle refuse catégoriquement de parler à son père au téléphone.

C'est au fur et à mesure de la lecture qu'on va prendre pleinement conscience du drame qui se joue. J'ai reçu un coup de poing en pleine figure lorsque j'ai lu les mots car je ne m'y attendais pas du tout !
Mais c'est amené vraiment subtilement.

Le voyage de ses 3 femmes, leurs coeurs qui s'ouvrent, les blessures qui se pansent, les relations mère-filles, tout dans l'écriture de Virginie Grimaldi en fait un très bon roman.
J'ai lu tous ses livres et c'est avec plaisir que j'ai découvert celui-ci. Virginie sait nous faire rire et pleurer et ses livres sont un réel bonheur ! Celui-ci ne manque pas à la règle évidemment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !