mardi 24 juillet 2018

Le courage des lucioles de Muriel Derome




Psychologue dans le service de réanimation pédiatrique d'un grand hôpital, Muriel Derome côtoie au quotidien des enfants malades, handicapés ou accidentés, ainsi que leurs familles. Elle les écoute, leur révèle que leur plus grande liberté réside dans l'acceptation et l'expression de la vérité.
Elle apprend à Lili, qui ne peut communiquer qu'en clignant des yeux, à exprimer son amour à l'élève-infirmier qui la soigne ; accompagne le petit Jules au chevet de sa soeur morte et y noue un émouvant dialogue avec lui ; persuade, au coeur d'une nuit terrible et belle à la fois, les parents de Manon d'accepter son décès et de favoriser le don d'organes ; écoute avec bonheur Linda, tétraplégique, qui savoure la vie grâce aux récits des autres...
Ce texte passionnant fait aussi découvrir l'univers de l'hôpital, les conflits entre soignants, leurs doutes, leurs émotions, les débats éthiques. Muriel dévoile ses propres fragilités, raconte avec humour et lucidité ses difficultés à concilier la vie dévorante de l'hôpital avec celle à la maison où l'attendent des moments de joie ou de crise avec ses enfants.
À partir de la souffrance, ce témoignage dégage une énergie de vie sans pareille. Les enfants de l'hôpital acceptent les limites de leur corps, trouvent une incroyable force, et parfois même de la joie, en investissant pleinement l'instant présent. Comme des lucioles au plus profond de la nuit, ces héros malgré eux transmettent une petite lumière, qui brillera longtemps dans la mémoire des lecteurs.



Ce témoignage est celui de Muriel Derome, psychologue dans un service de réanimation. Si elle a eu du mal à se faire de la place au sein de ce service au début de sa carrière, aujourd'hui il semble évident qu'ils ne se passeraient plus de ses compétences.
Qui croirait qu'on a besoin d'une psychologue dans un service de réanimation ? Et pourtant. Les enfants qui arrivent dans ce service vont pour la plupart y rester des mois, des années et il est important pour eux de pouvoir parler librement de ce qui pourrait être tabou avec leurs parents (le handicap par exemple), Muriel Derome permet aux langues de se délier, aux enfants à se sentir mieux, à leurs parents à accepter un deuil même si cela est un long cheminement.

C'est un texte vraiment émouvant et j'ai versé quelques larmes. A travers ce livre, c'est surtout le courage des enfants et de leurs parents que Muriel Derome met en avant et c'est touchant au plus haut point. 
On pourrait croire qu'un enfant tétraplégique a envie de mourir, qu'il se sent enfermé dans son corps et pourtant non, ils ont soif de vivre, ils ont envie de partager et si leur bonheur est autre, il n'en reste pas moins légitime et bien présent, ils sont heureux de vivre et ont beaucoup à transmettre.

C'est une belle leçon de vie qui ne laisse pas indifférent et que je conseille vivement de lire !

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !