lundi 9 juillet 2018

Lena Wilder, carnet 1 : sauvage de Johan Heliot









Je me suis assise sur un banc à l'ombre des frondaisons d'un grand chêne, en retrait des allées gravillonnées. Je préférais rester discrète. Inutile de me faire arrêter pour vagabondage par les flics locaux.
Un haut-le-coeur m'a soudain pliée en deux. J'ai étouffé un cri. Mon front s'est couvert d'une pellicule de sueur. Un feu sournois me brûlait les entrailles. Je craignais de renvoyer mon petit déjeuner mais rien de tel ne s'est produit. J'ai laissé filer une poignée de secondes, les paupières closes, le temps d'éloigner la nausée. L'alerte passée, j'ai rouvert les yeux et c'est alors que je les ai vus.
Ils étaient deux, parfaitement identiques en apparence, et traversaient la rue à hauteur de l'entrée principale du parc... 




Léna est une jeune fille de 17 ans qui est balloté par son mère d'une ville à une autre, cette dernière craignant ceux qu'elle appelle les Démarcheurs. Alors lorsqu'ils arrivent à Arkhoon, la jeune fille espère y passer plusieurs mois et se poser un peu et même pouvoir se faire quelques amis, dont Gerry, son voisin qui ne la laisse pas indifférente.

Seulement, à peine arrivées, Léna doit subir des changements hormonaux plutôt spectaculaires puisque sa pilosité devient impressionnante. De plus elle se met à avoir envie de steaks juteux à tous les repas. Car Léna n'est pas une humaine comme les autres, elle appartient à la Horde. Si sa mère est une humaine tout ce qu'il y a de plus normale, son père a gardé des gênes sauvages, il souffre d'atavisme et sa fille aussi. Elle devra donc se battre contre ceux qui ont décidé d'éliminer leur "race".


En commençant cette lecture, je ne m'attendais pas à ce genre de roman et moi qui ne suis pas très loup-garou, vampire et compagnie, je ne pouvais pas plus mal tomber même si il n'est question de rien de cela dans ce livre. C'est juste que ce genre de fantaisie, ce n'est pas ma tasse de thé. Pour autant, ce livre m'a bien plu. Il y a quelques longueurs, des passages auxquels on s'attend mais je ne me suis pas ennuyée pour autant à sa lecture.


L'auteur traite quand même des sujets forts tel que la différence, la relation mère-fille et fait un beau devoir de mémoire aussi en faisant référence à des événements historiques.
C'est un livre qui plaira surement aux ados !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps d'échanger avec moi !